Pétition :Protéger et valoriser les espaces publics dans la ville de Nouakchott.

Pourquoi c’est important

Depuis les indépendances, notre capitale Nouakchott créée en1958, n’a cessé de se développer de façon anarchique, sans suivre un plan d’urbanisme préétabli. Elle est habitée par le tiers de la population totale du pays et continue à recevoir le flux incessant des immigrations rurales (sous l’effet de la sécheresse) et sous régionales (sous l’effet des conflits).
J’habite cette ville depuis plus de trente ans et j’ai vu les espaces publics disparaitre l’un après l’autre par l’effet de la pollution et/ou de projets immobiliers privés.
Dans mon quartier, les enfants disputent les voitures, les passants les rues étroites pour jouer au ballon ou faire du vélo. Pour faire du jogging nous devons nous lever avant l’aube pour éviter la pollution et les risques des voitures.
Après avoir mobilisé en vain les autorités locales et administratives, mon association les Amis de la Nature et d’autres associations culturelles avons aménages 2 espaces publics abandonnés et l’un d’eux est devenu le Village de la Biodiversité de Nouakchott.
Un lieu convivial, agréable, véritable poumon vert, qui sert d’espace de rencontre, de dialogue, de créativité et d’expression artistique. C’est l’unique lieu dans la ville dédié à l’éducation environnementale et dont l’accès est totalement gratuit.
Le gouvernement mauritanien vient de céder ce lieu à un investisseur privé qui veut y construire un complexe hôtelier. 43 associations actives ont crée un mouvement « valorisons nos espaces de vie » et ont demandé à rencontré le Président de la république Mohamed ould Abdel Aziz, en vain.
Timber by EMSIEN 3 Ltd BG